PranayamaVlog

Le confinement ça me fait chanter … et méditer !

By 12 avril 2020 No Comments

Je n’avais pas réalisé que j’avais autant d’instruments.

J’ai commencé le piano à l’âge de huit ans. Il y a donc maintenant 38 ans.

J’ai joué du piano pendant 15 ans et je ne me suis jamais arrêtée de m’intéresser à la musique depuis.

J’ai joué de la flûte traversière et puis à chaque fois que j’allais en Inde et surtout  à Varanasi, j’étais prise d’une excitation incontrôlable d’apprendre un instrument.

Varanasi, nouveau Benarés  est en elle-même une ville extraordinaire.

 

 

Oui d’accord,  c’est la ville où les gens viennent mourir .
En effet,  quand tu meurs à Varanasi tu sors du cycle infini des renaissances.Tu retournes à ton état de source, ton état de grâce.
Les gens font des milliers de kilomètres, dès fois à pieds, pour venir mourir ici et avoir leur corps brulé sur les nombreux buchers installés le long des rives du Ganges.

Je l’avoue c’est impressionnant. Morbide ?

Pas du tout  !

Cette ville étant aussi une ville de pèlerinage. Elle attire beaucoup d’énergie. C’est une ville effervescente. J’adoore.

J’aime tellement être là-bas que je deviens toute excitée dès que je mets un pied dans cette ville.

Cela faisait d’ailleurs rire ma prof.

Pour ceux qui me connaissent j’étais comme quand je mange du sucre : une bombe à retardement.

Tu vois quand tu vas chercher un enfant à une fête d’anniversaire ?  Les enfants sont tellement excités ils se jettent contre les murs . Et bien, c’est moi à Varanasi.

Enfin, tout cela pour te dire que cette ville me donne la soif d’apprendre.

Comme c’est aussi une très grande ville universitaire et qu’il y a  beaucoup de cours d’arts et culture, me voilà , la première année à prendre des cours de Bansuri, la flûte indienne.

Résultat, je reviens en France avec 2 flûtes professionnelles que  mon prof a fait venir spécialement de Delhi pour moi. Elles sont même signées.

Quand je fais les choses, je ne les fais pas à moité.  🤣

Puis, l’année d’après, c’est le Raga, champ spirituel traditionnel indien qui se chante souvent accompagné d’une Tampura.

Je prends des cours, j’achète une Tampura .
Arrivée à la maison, Jean-François me dit :

–  » Florence je t’aime mais là vraiment le raga ça me casse les oreilles. »

Il est vrai que c’est une pratique très difficile. Un peu comme le violon !

Du coup, j’abandonne le Raga.
Le confinement m’a fait reprendre ma Tampura et cette fois-ci pour chanter des mantras. C’est un véritable plaisir, une véritable pratique méditative. Rien n’est en vain !

Passant la plupart de mes journées à méditer avec ou sans instrument, et parce que Maria me l’a demandée, voici un épisode sur la méditation …

Quelques petits trucs sur la méditation …

Comme je te le racontais plus haut, depuis le début du confinement,  je m’éclate à ressortir tous mes instruments indiens.

Du coup je médite beaucoup. Il est donc évident que l’épisode d’aujourd’hui soit sur la méditation.

Dans la première vidéo,  je réponds à quelques questions sur la méditation.

  • Qu’est-ce que la méditation ?
  • Comment s’asseoir ?
  • À quelle heure pratiquer?
  • Pendant combien de temps ?
  • Les yeux ouverts ou les yeux fermés ? etc.

Puis dans la seconde vidéo, je te guide dans une pratique de méditation classique,simple et efficace.

Je te laisse, va vite méditer !

Une méditation guidée pour commencer…

Merci d’avoir pris le temps de lire jusqu’ici. Je suis vraiment heureuse de t’avoir intéressé.

Belle pratique.

Il n’y a pas de Yoga sans pratique personnelle

1Cours, 1Hebdo

Mon intention est de t’offrir le meilleur de ce que je vis et apprends sur ce chemin du Anuka Yoga, un coup de pouce pour soutenir tes pratiques personnelles, seul.es à la maison.

Ne pars pas sans devenir un.e initié.e !

Et maintenant une histoire à succès ...

Totalement enchantée de mon stage intensif de Yoga avec Florence début juillet. J’ ai enfin trouvé un yoga qui me plait et qui fait du sens. J’ ai appris à me servir de ma colonne vertébrale plutôt que de forcer sur mes articulations et mes tendons. Ce fut une expérience complète de découverte et compréhension de mon corps et de ses équilibres , le tapis étant mon laboratoire.
Florence est une personne très agréable et passionnée qui explique très bien le chemin qui nous mène à des postures que je n aurais pas imaginer réaliser . Je suis contente d’ avoir commencé par un stage intensif, cela m a permis d’intégrer ses explications et des techniques au point d’ avoir changé mes habitudes de postures et de mouvements dans ma vie de tous les jours et aussi d’ avoir suffisamment d’ acquis ( même si je suis débutante ) pour pratiquer seule chez moi en attendant mon prochain stage. Malheureusement je n’habite pas près de chez elle sinon j’irai toutes les semaines !
Merci Florence pour tes cours passionnants et à très Bientôt .

Honorine André-Gauthier

Et si nous nous rencontrions en ligne pour un cours individuel ?

Lance toi

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.